Eh oui, il n’y a pas que les médicaments qui peuvent avoir des effets indésirables : les aliments aussi.

Heureusement, les industriels ont désormais l’obligation, selon la réglementation, de mentionner les effets indésirables de certains ingrédients. Ainsi, vous pouvez retrouver :

Une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs.

Pour tout produit contenant plus de 10 % de polyols (sorbitol et xylitol en particulier), édulcorants que l’on peut retrouver dans les bonbons et chewing-gum sans sucre.

Teneur élevée en caféine.
Pour les boissons énergisantes (ne contenant ni café, ni thé) composées de plus de 150 mg par litre de caféine. Les effets étant des troubles du sommeil ou encore une accélération du rythme cardiaque.

Contient de la réglisse. Les personnes souffrant d’hypertension doivent éviter toute consommation excessive.
Pour les confiseries contenant plus de 4 g de réglisse par kilo ou pour les boissons contenant plus de 50 mg de réglisse par kilo.

Peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention chez les enfants.
Pour tout produit contenant certains colorants (dans les confiseries par exemple) susceptibles d’augmenter l’hyper activité infantile.

Ouvrez donc l’œil sur les étiquettes des aliments que vous achetez, d’autant plus, que ces effets indésirables sont souvent présents dans les aliments pour enfants. Je pense aux bonbons sans sucre, bourrés de colorant, ou encore contenant de la réglisse.